Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 06:25

La recherche archéologique est récente à Mayotte, débutant en 1975 avec une campagne de prospection par des chercheurs américains (Susan Kus et Henry Théodore Wright). Ces chercheurs parcoururent l’essentiel de l’île (dans la limite du réseau routier de l’époque) et furent les premiers à établir une carte archéologique de Mayotte  et à dresser les bases des grandes périodes culturelles.  La même année, Claude Allibert et Alain et Jacqueline Argant s’intéressèrent au site de Bagamoyo en Petite Terre qu’ils fouillèrent en 1979 et 1981. Dès lors la recherche archéologique a été poursuivie dans les années 1980 puis 1990 par le Centre d’Etude et de Recherche de l’Océan Indien, équipe de recherche française (INALCO), dirigée par Pierre Vérin puis Claude Allibert. Les premiers sondages archéologiques concernèrent les sites de Bagamoyo et Dembeni (Allibert 1989, Allibert et Liszkowski et al. 1993).

Dans les années 1990, Henri Daniel Liszkowski, membre du CEROI et fondateur  en 1990 de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Mayotte (SHAM) a poursuivi le travail de prospection y compris sous-marines (répertoire archéologique 1997 puis 2002) et réalisé une série de fouilles sur le puits de la mosquée de Polé (1993 et 1994), dans le quartier ancien de Mjikura à Mtsamboro (1996) puis en menant une étude du site de Soulou Mtsanga Guini (1994-2001), un premier relevé des mosquées anciennes a été dressé (Liszkowski 2000). 

En 1999 et 2000, des archéologues de l’INRAP, P.Courtaud et B.Desachy ont mené une fouille archéologique sur la nécropole de Bagamoyo et sur le dépotoir de Dembeni en vue de former les agents de la MAison du PATrimoine crée par le service culturel du Conseil Général (la MAPAT conserve depuis le mobilier archéologique des fouilles menées à Mayotte). 

Les travaux de Martial Pauly entre 2005 et 2008 ont permis la découverte de nouveaux sites archéologiques tandis qu’une fouille de sauvegarde a été conduite sur le site d’Acoua-Agnala M’kiri(Pauly 2008 et 2010).

 

Malgré quarante années de recherche, la richesse du patrimoine archéologique de Mayotte n’a été qu’effleurée, et beaucoup d’axes de recherche n’ont pas été explorés (étude palynologique, étude des sites fortifiés, étude de l’architecture religieuse, etc.) alors que ce patrimoine archéologique est grandement menacé par les atteintes naturelles mais surtout humaines avec l’active urbanisation que connaît l’île depuis quelques décennies.

Partager cet article

Repost 0
Published by archeologiemayotte.over-blog.com - dans Recherche
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Archéologie Mayotte
  • Archéologie Mayotte
  • : Site officiel de la société d'histoire et d'archéologie de Mayotte
  • Contact

Recherche

Avertissement droit d'auteur

Les photographies et les textes rédigés sont la propriété exclusive de leurs auteurs. L'exploitation commerciale de tout ou partie des documents requiert une autorisation spéciale. L'exploitation pédagogique des documents et photographies n'est autorisée que si elle rentre dans le cadre exclusif des apprentissages (en mentionnant la provenance) et n'engendre pas de publication à visée commerciale. Pour utilisation commerciale des textes et images: renseignements à prendre via l'onglet "contact".

Abstract

 

The Society of Mayotte History and Archaeology (SHAM) was founded in 1990. For the last twenty years it has undertaken archaeological researches on the island in close connection with the French National Cultural Authorities (DRAC) and the Centre d'Etude et de Recherches sur l'océan Indien occidental et le Monde Austronésien (formerly CEROI, nowadays CROIMA, INALCO, Paris). Several archaeological sites have already been discovered and studied. Besides, the Society has played a part in the elaboration of the island archaeological map. Its members have published many articles and books.

 

Key words: archaeological excavations, Comoro Islands, Mayotte island, Indian Ocean, cultural traditions, Swahili and Malagasy civilisations, Austronesian civilisation, history, mediaeval pottery, stone architecture, Dembeni civilisation, island civilisation, islamisation, shirazi sultanate, islamic civilisation, mediaeval trade, human migrations.

 

Treize siècles d'histoire!

Sgraffiato à voluteCe site propose la découverte de la recherche archéologique à Mayotte, facette peu connue de son patrimoine historique, riche d'une occupation humaine attestée dès le VIIIe siècle après J-C.

C'est uniquement l'histoire ancienne  ou pré-coloniale de Mayotte, antérieure à sa cession à la France en 1841 qui est présentée ici.