Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 13:02

Samedi 14 et dimanche 15 mai, la fouille a été reprise, après une interruption le week-end dernier.


Aperçu de la fouille
                       Aperçu de la fouille, avec vestiges de l'enclos urbain médiéval

      La fouille des stratigraphies du rempart (sur une superficie totale de 32 m2) a été poursuivie: la céramique découverte, de tradition Acoua tardive et Tsingoni ancien, associée aux décombres arrachés au rempart, fournit le XVe siècle comme indication chronologique de la période de destruction du rempart.

 

Niveaux superficiel Acoua tardif

Poterie de tradition «Acoua tardive» (XVe siècle)

Deux surprises ont accompagné ces journées de fouille:
premièrement, la découverte d’un massif maçonné plus ancien que les structures de la porte du rempart et qui semble être les arases d’une première porte qui aurait été réaménagée au XVe siècle (chronologie à vérifier). Ces deux étapes de constructions expliquent le décrochement observé par le tracé du rempart: à une éventuelle porte en chicane, a succédé une porte plus imposante avec une probable toiture plate, recouverte d’un enduit de chaux dont certains éléments ont été retrouvés dans les décombres.


Parement du piédroit de la porte maçonneries du piédroit de la porte du rempart et arase d
Maçonneries du rempart: élévation conservée des piédroits de la porte (fruit d’une restauration de la porte de l'enclos urbain au XVe siècle?) et arases d’une première phase de construction (porte initiale XIe-XIIe siècle).

Enfin, dans ces niveaux du XVe siècle, un tesson portant un décor inédit à Mayotte a été découvert. Il s’apparente à la culture tranovato du sud de Madagascar (régions de l'Anosy et de l'Androy).
C’est le deuxième témoignage, découvert à Acoua, de contacts entre la grande île et Mayotte: un tesson du XVe siècle similaire aux traditions des échelles antalaotra du XVe siècle avait été découvert en 2006. Cette nouvelle découverte atteste de liens commerciaux avec le sud de Madagascar pour la même époque.

 

poterie malgache (Androy, Anossi) découverte à Acoua, dan


En de nombreux endroits, la fouille commence à faire apparaître une couche homogène, riche en céramique de tradition «Acoua» (XIVe siècle) et très rubéfiée (trace d’incendie). Cette couches, vierge de décombres du rempart est celle qui précède le début de la phase de destruction du rempart.

 

Aperçu de la zone de fouille

 

     En outre, les récoltes de tessons et de déchets alimentaires représentent déjà plusieurs kilogrammes. Ils indiquent pour ces niveaux du XVe siècle et ultérieures une grande variété alimentaire: poissons, coquillages, volaille, petit bétail (ovins et caprins) et zébus sont très abondants, ce qui répond parfaitement aux descriptions de l'île pour les XVe-XVIIe siècles, où l'abondance des productions agricoles permettait des surplus qui participaient aux échanges commerciaux.

     On s'étonnera de l'absence des importations attendues pour cette époque (porcelaine chinoise Ming, "bleu et blanc"), fait déjà observé lors de la fouille du quartier des notables.

Partager cet article

Repost 0
Published by archeologiemayotte.over-blog.com - dans sites archéologiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Archéologie Mayotte
  • Archéologie Mayotte
  • : Site officiel de la société d'histoire et d'archéologie de Mayotte
  • Contact

Recherche

Avertissement droit d'auteur

Les photographies et les textes rédigés sont la propriété exclusive de leurs auteurs. L'exploitation commerciale de tout ou partie des documents requiert une autorisation spéciale. L'exploitation pédagogique des documents et photographies n'est autorisée que si elle rentre dans le cadre exclusif des apprentissages (en mentionnant la provenance) et n'engendre pas de publication à visée commerciale. Pour utilisation commerciale des textes et images: renseignements à prendre via l'onglet "contact".

Abstract

 

The Society of Mayotte History and Archaeology (SHAM) was founded in 1990. For the last twenty years it has undertaken archaeological researches on the island in close connection with the French National Cultural Authorities (DRAC) and the Centre d'Etude et de Recherches sur l'océan Indien occidental et le Monde Austronésien (formerly CEROI, nowadays CROIMA, INALCO, Paris). Several archaeological sites have already been discovered and studied. Besides, the Society has played a part in the elaboration of the island archaeological map. Its members have published many articles and books.

 

Key words: archaeological excavations, Comoro Islands, Mayotte island, Indian Ocean, cultural traditions, Swahili and Malagasy civilisations, Austronesian civilisation, history, mediaeval pottery, stone architecture, Dembeni civilisation, island civilisation, islamisation, shirazi sultanate, islamic civilisation, mediaeval trade, human migrations.

 

Treize siècles d'histoire!

Sgraffiato à voluteCe site propose la découverte de la recherche archéologique à Mayotte, facette peu connue de son patrimoine historique, riche d'une occupation humaine attestée dès le VIIIe siècle après J-C.

C'est uniquement l'histoire ancienne  ou pré-coloniale de Mayotte, antérieure à sa cession à la France en 1841 qui est présentée ici.